Final Communication AG CE 2014

Assemblée Générale 2014 de l'Association Charnie Environnement

Logo Ecureuil, embléme de l'association



COMMUNIQUÉ FINAL :
APPEL AUX ÉLUS





Réunie en assemblée générale, Charnie Environnement s’est vivement inquiétée de la dégradation continue de l’environnement dans notre région, aggravée par le refus de nombreux élus de voir cette réalité et d’agir en conséquence. Certes l’actualité de ces derniers mois a permis de constater une importante mobilisation citoyenne contre la prospection menée par Variscan autour de l’ancienne mine de Rouez-en-Champagne (plus de 350 refus de propriétaires de laisser entrer chez eux les techniciens de la Société orléanaise). Mais dans le même temps, dans ce pays, le bocage continue d’être décimé. La Champagne autour de Conlie, avec ses haies arasées, devient une succursale de la Beauce. Il faut que les élus et les organismes agricoles le disent : veulent-ils le lessivage des sols, les champs inondés, la pollinisation enrayée ? A Loué, le PLU tient compte de l’espace boisé de la commune mais ne prévoit aucune protection sérieuse des haies de son bocage qui part en quenouille : est-ce cela que les élus veulent ? A Sainte-Suzanne, en commission préparatoire du PLU, nos représentants ont dû batailler contre ceux de la Chambre d’Agriculture pour faire valider les relevés officiels de zones humides : est-ce normal ? Trop de responsables campent dans une attitude passéiste comme si les lois de protection de l’environnement inspirées de données scientifiques n’existaient pas. On le constate dans le refus de considérer les nitrates d’origine agricole comme l’une des causes des algues vertes en Bretagne. La réglementation est bafouée dans tous les domaines. Insuffisamment contrôlée, la méthanisation risque de dériver vers une activité purement industrielle ne résolvant en rien les problèmes de pollution et de résorption des déchets. En forêt de Petite Charnie, l’ONF ferme les yeux sur le passage des quads, motos et 4x4 des chasseurs, qui dégradent chemins et zones humides, tous engins pourtant interdits par le Code Forestier.


Charnie Environnement appelle solennellement les nouveaux conseillers municipaux récemment élus ainsi que les responsables d’organismes publics à ouvrir les yeux sur la réalité de l’aggravation de la situation de l’environnement et à adopter enfin une attitude résolument volontariste pour le préserver.

News
Recent short news
Archives
French newspapers
Reports
 
Graphic interface CleanShop done by WonkaStudio for kitgrafik.com