Pages written in french Pages written in english

 

Logo
Association Charnie Environnement

URGENT : LE FROID SE POURSUIT, PRÉCAUTIONS POUR LA SURVIE DES OISEAUX

 

Ne donnez pas n'importe quoi à manger ! Il y a des aliments à proscrire !

 

Contrairement à ce qu'on pense généralement, le pain sec est dangereux ! Il fait gonfler les estomacs, ainsi que les biscottes, les viennoiseries... les biscuits secs...! Les nourritures épicées, salées, (cacahuètes sous vide, lard...) tous les aliments déshydratés, comme la noix de coco sèche, les graines de lin qui contiennent de l'acide cyanhydrique, Tous ces aliments conduisent à la mort à plus ou moins brève échéance.

 

Pour aider chez vous les oiseaux en hiver :

 

  • De l'eau tiède ( vitale ) changée tous les jours : dans un abreuvoir suspendu ( si vous avez des chats) sinon : au sol dans une coupelle peu profonde, en pente.
  • Pensez à mettre un collier à double clochettes à vos animaux domestiques pour prévenir les oiseaux:) du danger éventuel.
  • Nourriture conseillée: graines de céréales: chanvre, orge, millet, avoine, maïs, tournesol (mésanges), amandes, noix, noisettes décortiquées et non salées. Disposez vos mangeoires en hauteur, séparées les unes des autres, pour dissuader les prédateurs (éperviers...), et limiter les querelles ( verdiers, chardonnerets...). (Disponibles dans les supermarchés et les coopératives sous l'étiquette : oiseaux de nature. )
  • Distributeur de boules de graisse ( pour mésanges bleues, charbonnières) succès assuré! à disposer en hauteur. (à 1m50).
  • Pensez à ne donner de la nourriture que si il fait froid (gel, neige, ...) Si il fait doux, la plupart des oiseaux reprendront la chasse aux insectes (mouches, moucherons, papillons)qui feront alors leur apparition, et ils se passeront de votre aide. Début du nourrissage en automne, jusqu'en mars, parfois avril, au plus tard vraiment. Une fois les gelées terminées, il faut tout stopper.
  • Favoriser la plantation des haies (le meilleur des accueils), et attention aux coupes trop rases en automne qui privent les oiseaux des baies si précieuses dont ils ont besoin en hiver. (houx, sorbier des oiseleurs, noisetier,chêne, pommier, cerisier, lierre, aulne, épicéa, aubépine, sureau, églantier...). De plus, les haies favorisent la présence des insectes... Les merles et les grives aiment beaucoup les pommes !
  • Pensez à maintenir une bonne hygiène dans vos mangeoires, nettoyer les fientes, abreuvoir, pour éviter l'apparition de maladies.

 

Quelques notions supplémentaires :

 

Le gel est fatal pour beaucoup d'oiseaux : 90% des martins -pêcheurs peuvent disparaître. N'hésitez pas à casser la glace dans les étangs, les mares pour les aider.

 

Les corbeaux freux sont très présents dans les champs de culture: car : ils cherchent les vers blancs très riches en protéines. De plus, les corbeaux sont les fossoyeurs de la nature, sans eux les maladies proliféraient.

 

Les hérons eux aussi sont vus dans les champs et chassent les mulots.

 

Les rapaces, faucons, chouettes, se contentent de rongeurs malades ou affaiblis qui se font très rares, là aussi, nombreux seront ceux qui ne passeront pas l'hiver, ( les chouettes effraie meurent de faim).

 

N'hésitez pas à mettre dans le creux des chênes des restes de viande, ils seront récupérés par les buses... et autres rapaces.

 

Favorisez la présence des rapaces nocturnes et diurnes est le meilleur moyen de lutter contre l'abondance de rongeurs ( rats...). Pour cela, il est possible de faire installer des nichoirs chez vous dans vos granges , greniers...( renseignez vous auprès de la LPO Sarthe: 02 43 85 96 65 ).

 

L'usage de poison anti-rongeurs détruit toute la chaîne animale (rapaces) et tue très souvent d'autres animaux tels que les hérissons, car, souvenez nous que les rongeurs transportent et stockent leur nourriture un peu partout dans la nature... et de plus, pollue l'environnement dans lequel vous vivez.

 

Si vous avez des restes de nourriture, légumes, épluchures, vieux oeufs... et si vous habitez la campagne, pensez à déposer votre "cadeau" loin de votre habitation, il fera le bonheur d'animaux sauvages et non de rats.

 

Si vous voyez un oiseau au plumage tout gonflé comme le rouge-gorge, pas de panique, il laisse juste passer une couche d'air chaud, ce qui fait l'effet d'une bonne doudoune.

 

N'hésitez pas à nous envoyer un mail si vous constatez la présence de moineaux Friquet dont les effectifs sont en chute libre en France actuellement.

 

Enfin, si vous trouvez un animal blessé , oiseau ou autre: contactez un des centres de sauvegarde de la faune sauvage des Pays de la Loire : UFCS :

 

Dr M.Lhostis: 02 40 68 77 76 ou 02 40 68 76 96

 

et Mr Ch. Pacteau : 02 51 27 23 06

 

News
Recent short news
Archives
French newspapers
Reports
 
Graphic interface CleanShop done by WonkaStudio for kitgrafik.com